.
.

.

Contrat de travail, ce qu’il faut savoir


Le contrat de travail est impératif et est proposé par l’entreprise. Entre contrat à durée déterminée, contrat à durée indéterminée, contrat intermittent, contrat d’apprentissage et contrat à temps partiel, il faut savoir ce qu’il comporte réellement.

Le contrat à durée déterminée ou CDD

Comme son nom l’indique, ce contrat est signé pour une durée précise et peut être renouvelé deux fois. Bien sûr, des conditions sont imposées préalablement pour permettre de reconduire ou d’interrompre le contrat à son échéance. Quoi qu’il en soit, le CDD peut être interrompu pendant le contrat d’essai que ce soit par l’employeur ou par l’employé sans justification. A la fin du contrat, si l’employeur décide de vous garder, le CDD se change automatiquement en CDI. Comme tous les autres salariés, vous bénéficiez de congés payés pendant ce contrat.

Le contrat à durée indéterminée ou CDI

Le CDI est un contrat stable quoiqu’il ne signifie pas que vous êtes embauché à vie. Il n’est obligatoirement écrit, mais doit faire l’objet d’une déclaration d’embauche auprès de l’organisme de sécurité sociale. Le CDI peut être interrompu à la demande de l’employeur ou de vous-même sous plusieurs conditions : préavis, justification de rupture et indemnité de licenciement.

Le contrat de travail temporaire

Ce contrat concerne les missions temporaires ou les postes d’intérim. Vous êtes engagé pour une durée précise et parfois courte. Dans ces cas, l’employé temporaire est souvent embauché par une agence qui le met à disposition d’une entreprise pendant une mission. Deux contrats sont signés, celui entre l’agence et l’entreprise d’un côté, celui entre l’agence et le salarié de l’autre côté. À noter que vous êtes appelé intérimaire et non employé. Le contrat change à chaque nouvelle mission, même si vous travaillez pour la même entreprise.

Le contrat de travail intermittent

Le contrat de travail intermittent est un contrat qui se déroule sur le long terme, mais alternant des périodes travaillées et des périodes non travaillées. Contrairement au contrat saisonnier qui ne dure qu’une saison, même s’il peut être reconduit pour l’année prochaine, le contrat intermittent est à durée indéterminée. On fixe préalablement les périodes travaillés et non travaillés sur l’année.

Le contrat à temps partiel

Ce contrat peut s’appliquer à tous les contrats de travail car il détermine uniquement le temps de travail journalier ou hebdomadaire. En effet, le salarié travaille uniquement le matin ou l’après-midi ou certains jours de la semaine. En tout cas, ses heures de travail sont en-dessous de la durée légale du travail qui est fixée à 35 h par semaine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *